Les chiffres ESS en Brocéliande

A l’échelle du Pays de Brocéliande, l’Économie Sociale et Solidaire c’est: 

  • 255 établissements, soit 14% de l’ensemble des établissements du territoire.
  • 2339 salariés,  soit 17% des salariés du territoire travaillant dans l'ESS dont 11% travaillant dans une association

Le pays de Brocéliande est le 7ème pays breton pour le poids de l’ESS dans l’économie. Il y est très supérieur à la moyenne régionale de 14% et, à fortiori, à la moyenne française de 10.3%.

Développement d’emploi dans les activités récréatives

L’ESS du pays de Brocéliande compte un nombre conséquent d'emplois dans le sport, le spectacle vivant et l'animation socio-culturelle. Ces secteurs apparaissent légèrement surreprésentés dans l'ESS par rapport à la moyenne régionale.

L’ESS représente 81% des emplois de l’action sociale

L’ESS tient une place prépondérante dans l’action sociale, dont elle représente 81% de l’emploi contre 56% en moyenne régionale. Le secteur social de l'ESS sur le territoire se caractérise par un poids important de l'hébergement médico-social de personnes handicapées et de personnes âgées, ainsi que de l'aide à domicile. Le poids de l'accueil de jeunes enfants dans l'ESS est trois fois plus élevé qu'en moyenne régionale, même si ce secteur ne représente qu'un volume d'emploi modeste.

Un tiers de l’emploi de l’ESS dans les coopératives

L’ESS du pays de Brocéliande se caractérise par un poids important du statut coopératif. Ce dernier re-présente 33% de l’emploi de l’ESS contre 18% en Bretagne, région où le poids des coopératives, dans l’emploi de l’ESS, est déjà très élevé.
Ce poids des coopératives s’explique par la présence d’importants établissements coopératifs dans l’industrie agro-alimentaire. Ils représentent environ 90% de l’emploi des coopératives sur le territoire.
Si le poids des associations dans l’ESS est faible (67% contre 73% en Bretagne), il est élevé dans l’économie. Les associations représentent 11.1% de l’emploi local.

Une forte proportion d’emplois industriels

L'ESS du pays de Brocéliande présente un profil sectoriel atypique. Le secteur agriculture/industrie/construction y représente 27% des emplois.
La forte proportion d'emplois industriels est liée à l'implantation d'importantes coopératives de transformation de produits agricoles.
Le territoire compte également un volume d'emplois industriels important, hors de la sphère agro-alimentaire, via l'implantation d'une importante SCOP de menuiserie bois.
L'emploi dans le commerce est important au travers de coopératives de commercialisation de produits agricoles.
Par ailleurs, les autres secteurs marchands de l'ESS, comme la banque ou les assurances, sont peu représentés, voire absents, comme le secteur de la construction.


+7% de croissance de l’emploi entre 2011 et 2016

Entre 2011 et 2016, la croissance de l’emploi dans l’ESS a été de 7% (hors régime agricole). Elle est légèrement supérieure à celle du reste de l’économie privée (+6%).
Cette croissance est essentiellement associative. Elle se concentre dans l’action sociale, notamment dans l’hébergement de personnes âgées.
On constate des pertes d’emploi dans l’animation socio-culturelle.